Fainéanter, caresser des chats et lire

et cuisiner de temps en temps, faire des plats bien mijotés, pour le plaisir pas pour le devoir de préparer les repas, des fois c’est une tâche qui me semble lourde. En même temps, je rêve aussi d’avoir un restaurant dans mon île, qui servira des plats sélectionnés et pas tout un menu ficelé… mais c’est un trop grand projet pour l’essayer comme cela, ça demande beaucoup de finances, de paperasse, etc. En fait, concernant le restaurant dans mon île, je ne suis plus si sûre que c’est cela que j’ai envie de faire, tout est confus actuellement mais je suis sûre que je ne veux plus faire ce que je fais maintenant.

Ma chère Kae a publié cette vidéo, qui vient renforcer ces idées qui tournent les quelques derniers mois dans ma tête, oui je veux terminer cette thèse pour le plaisir de ne plus en parler, de ne plus ouvrir mon ordinateur portable et regarder tous ces fichiers ouverts que je dois mettre en relation l’un avec l’autre en une note de bas de page, pour arrêter ces recherches sur un sujet spécifique qui commence à m’ennuyer fortement.

Je n’ai plus de passion pour mon sujet de thèse, j’ai hâte d’en finir et il reste beaucoup à faire mais bon, j’en viendrai éventuellement au bout.

J’ai envie de faire quelque chose qui procure la joie, à moi, à d’autres. Pour certains/nes la joie de boire un bon café, un bon thé, un jus frais, couplé à la joie de travailler/lire/se relaxer dans un endroit qui ne vous exige rien + la joie d’avoir et de donner des câlins. Pour moi c’est un espace idéal de travail, de vie.

Récemment, il y a un café qui a ouvert dans mon bout du monde, c’est le premier dans mon bout du monde et le deuxième dans cette partie du monde. C’est un café à chats, on rentre on boit on mange, on caresse les chats, on joue avec eux, ou bien ils dorment et s’en fichent de notre présence mais l’endroit est doux, la musique n’est pas forte, on s’entend parler. Et si avec le poilu on a une relation d’amour, on peut l’adopter tout de suite parce que l’association qui s’occupe des chats a pour but de sensibiliser la société aux animaux sans domicile, retrouvés dans les rues et aussi au fait de ne pas “acheter” nos animaux de compagnie mais de les adopter.

J’ai envie d’ouvrir le 2e café de ce genre dans mon village/ville. C’est un grand projet qui demande des préparations mais qui me fascine et l’idée d’être “au travail” entourée de bonnes ondes positives de gens qui aiment les animaux, qui viennent passer du bon temps, de doux moments à travailler, à donner et recevoir des câlins, à croquer un petit sandwich, à lire dans cet espace de bonheur, cette idée me remplit de joie et je me vois bien dans cet espace, dans mon village/ville à faire ce que j’aime, sans devoir conduire à la capitale, m’emplir de pollution, de blabla vide parce que je suis obligée de socialiser au travail, et faire un boulot auquel je ne suis pas taillée, je sens que je prends la place d’une personne qui fait des études spéciales pour obtenir cette position, et en plus je rentre fatiguée bien que ma journée ne soit pas aussi chargée que cela.

Aujourd’hui dimanche je vais voir maman, je passerai avec elle pour un moment, jeter un coup d’oeil à cet espace qui a ouvert il y a deux semaines, j’espère que les chats seront bien réveillés et voudront me faire des câlins 🙂

Ces petits poilus me manquent, moi qui ai eu des chats depuis mon enfance, je sens leur absence très fortement.

Bien sûr, tout cela est relié très fortement à la brièveté de la vie, et surtout depuis que ma précieuse moitié m’a montrée ce calendrier cosmique auquel je pense tous les jours, tout cela ajouté à mes réflexions et lectures ces derniers temps sur la banalité des choses qui nous entourent et l’importance de faire ce qu’on aime, parce qu’il ne faut pas simplement vivre mais exister, je trouve qu’il faudrait bientôt que je change la tournure des choses dans ma vie.

Voici le calendrier cosmique, regardez ces beaux détails, tout est relatif et tout est connecté.

D’après wiki: “Le calendrier cosmique de Carl Sagan est un calendrier inventé par l’astronome américain Carl Sagan afin de ramener à l’échelle humaine l’histoire de l’Univers, du Big Bang à aujourd’hui.”

Tout devient très simple: je vais profiter pleinement des 0, 23 secondes cosmiques à partir de maintenant.

Univers, maintenant tu connais mon intention: exister dans la joie et l’amour.

The shift is happening, some people shifted, some not yet. Most people are not aware.

 

Advertisements

2 thoughts on “Fainéanter, caresser des chats et lire

  1. Merci lourleye pour ton joli et intéressant billet. Tout d’abord, je te souhaite de terminer ta thèse avec succès et ensuite, je te comprends de vouloir faire autre chose. Dans la vie, il y a des périodes ainsi où on désire changer, avoir une vie plus calme. Je te souhaite une belle continuation et que tu puisses réaliser ton rêve 🙂
    Belle journée et bon début d’avril avec mes amitiés et bisous ♥

    Liked by 1 person

  2. Merci Denise pour ton gentil commentaire 🙂 j’espère que tu profites bien de ta pause printanière. Bon début d’avril à toi aussi! Amitiés, Bisous

    Like

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s